Revue de presse

Questions / réponses à Sam Appourchaux

Demeures du Nord

Sam Appourchaux expose ses dernières œuvres intitulées Livres et voyages, à la Galerie Dorval.

Cette nouvelle exposition est un réel bonheur au regard de dizaines de toiles qui nous racontent « mille choses » !

Son œuvre continue à se construire patiemment, forte de ses certitudes culturelles ou artistiques. Autodidacte, Sam présente toujours des créations libres, si surprenantes, qu’elles en deviennent touchantes ! Les tracés sont simples, directs, les détails à peine exprimés, les formes brutes, et les personnages tout aussi loufoques qu’enfantins !

Lire la suite de l’article

L’oeuvre de Sam : comme un phénomène singulier dans l’art moderne…

Demeures du Nord

Je pense que l’œuvre de Sam Appourchaux fait justement partie de celles qui se regardent de loin pour la qualité globale de son unité plastique, mais nous attire pour nous en approcher et en capturer de près les détails parfois surprenants, drôles aussi, voire même érotiques ! Une œuvre étonnante qui ne ressemble à aucune autre et dont l’identité incontestable me séduit de plus en plus au fil de ses expositions…

Lire la suite de l’article

Le Touquet : l’artiste Jean-Jacques Appourchaux expose à la galerie Émeraude

La Voix du Nord

Pourquoi la peinture ? « C’est arrivé bêtement, confie-t-il. Alors que je déchirais une photo au-dessus d’une petite carte de visite, les fragments se sont éparpillés sur celle-ci. J’ai trouvé la composition jolie, je l’ai collée, puis peinte et intitulée Pocket Art. Cette carte de visite a ensuite été appréciée par des galeristes de renom. Alors, face à la demande, j’ai peint sur de grandes photos… »

Lire la suite de l’article

Sam Appourchaux chez Régis Dorval : de la découpe à la vision d’ensemble

La Voix du Nord

Sam Appourchaux, qui a quitté la photo d’art pour les arts plastiques, ne fait pas dans l’étriqué. Ample, intense, animé, son travail se déploie en plusieurs dimensions. Ces visages serrés de près, dans l’âpreté et la jouvence, tracés noirs et couleurs attisées. Et ces compositions dans lesquelles l’artiste joue avec les bagnoles comme avec les paysages, la dernière adresse de Gainsbourg ou les livres (de tranche, de face, sentinelles silencieuses).

Lire la suite de l’article

Les oeuvres très colorées de Sam exposées à l’Hermitage gantois

La Voix du Nord

Utilisant la technique du marouflage, il compose de véritables patchworks multicolores qu’il recouvre d’encre. Parfois, le résultat final n’a rien à voir avec la « toile de fond » originale. Les affiches du festival d’Avignon, les vues de Rome ou de New York constituent un véritable pêle-mêle très fouillé.

Lire la suite de l’article